Qui êtes-vous ?

Ma photo
Bordeaux, France
De temps à autre, il m'arrive de prendre de petites commande de peinture. Pour tout renseignement, contactez moi : studiocaillou@yahoo.fr

samedi 1 novembre 2014

Un Caillou au Japon, épisode 8

Bonjour à tous.
Je suis finalement de retour en France,  et les vacances se terminent. Après le voyage d'hier, nous sommes bien liquides, et il faut dire qu'avec le décalage horaire,  je me suis réveillé "un peu tôt' ce matin...

Bref, le retour à la vie normale va être un peu compliqué pendant quelques jours... ^^

Je vous avais donc laissés le mercredi 22 à Kyoto.

Jeudi 23, grand départ pour Tokyo. Une fois de plus,  le voyage en Shinkansen est agréable,  mais cette fois il est agrémenté d'un déjeuner à base de bento. Pour ma part,  c'est sandwichs au porc tonkatsu. Pas de la grande cuisine,  mais pas mal quand même.

A la sortie de la gare, direction l'hôtel,  dans le quartier de Suidobashi. Chose amusante, un parc d'attraction urbain, avec grande roue et circuit de grand huit sur le toit de l'immeuble,  se situe juste en face de notre hôtel.




Le programme des visites à Tokyo sera rapidement expédié,  car nous ne disposons que de deux jours et demi avant le départ de mes parents. Difficile de résumer une ville aussi grande et diverse que Tokyo en aussi peu de temps, mais nous allons essayer de leur donner un rapide aperçu de diverses facettes de la ville.


Première étape,  Asakusa et le Senso-ji, temple rendu célèbre par son immense lanterne suspendue à la porte d'entrée.






Nous visitons le temple, avant d'aller prendre le thé dans un établissement renommé du quartier. Les pâtisseries sont excellentes, et la pause bienvenue (le voyage, mais surtout les mauvaises nuits de mon père et de ma femme dans la maison de Kyoto ont laissé quelques traces.

Nous rentrons à la tombée de la nuit, avant de ressortir pour dîner dans un petit resto du quartier. Le poulet y est excellent,  et l'ambiance très animée et joyeuse (malgré la fumée de cigarette). Les parents ont tellement aimé que nous y retournerons le samedi soir.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire