Qui êtes-vous ?

Ma photo
Bordeaux, France
De temps à autre, il m'arrive de prendre de petites commande de peinture. Pour tout renseignement, contactez moi : studiocaillou@yahoo.fr

lundi 3 novembre 2014

Un Caillou au Japon, dernier épisode

BEt oui,  3 épisodes à la suite ce week-end pour en arriver à la conclusion de ce voyage.

J'avais promis un sujet dédié à la nourriture,  et le voici.
Une fois de plus,  je me suis bien gavé,  et j'ai goûté des choses que je ne connaissais pas,  mais aussi d'autres que je connais bien et que je souhaitais faire goûter à mes parents.

Pour ceux qui en douteraient encore,  la cuisine japonaise est très variée e absolument délicieuse.  Foin de ceux qui en restent au poisson cru : en 3 semaines je n'en ai pas mangé une seule fois...

Entre autres plats, nous avons donc pu goûter des takoyaki (sortes de beignets de poulpe,  spécialité d'Osaka, mais ils ont disparu de la table tellement rapidement que je n'ai pas eu le temps de les prendre en photo ! ^^) ou du poulet grillé mais aussi :

- des gyoza, petits raviolis grillés à base de viande de porc et de choux chinois hachés très fin (j'adore ce plat !! ^^ )
 


- okonomiyaki, sorte d'omelette / galette cuite à la plancha avec des tonnes de trucs dedans (en bas à gauche de la photo)



- shabu shabu (bouillon dans lequel on cuit des légumes,  tofu et autres,  et où on plonge la viande pour la saisir avant de la tremper dans une sauce délicieuse). C'est un peu cher, mais franchement ça vaut le détour. Vous noterez la viande de bœuf japonaise, très persillée. Elle fond littéralement dans la bouche !





-des tempura, de légumes,  de viande ou de fruits de mer :



- des pâtes sous diverses formes : qu'elles soient en bouillon (ramen ou autres), grillées à la plancha avec des légumes, de la viande ou des fruits de mer, au froment ou au sarrasin, c'est toujours un délice...

Il y a donc les nouilles de sarrasin sautées (yakisoba) :


Mais aussi les ramen ou les udon (nouilles de froment) :




Et un de mes délices, les soba. Il s'agit de nouilles de sarrasin, froides ou chaudes. Ici, la fabrication en est artisanale (même la farine est faite dans le resto) et elles ont été servies avec du magret de canard ou des tempura de poissons et de légumes :




Bref, loin du poisson cru, on trouve largement de quoi se sustenter. Nous avons même essayé un petit resto branché du centre de Kyoto, où les classiques de la cuisine japonaise ont été revus d'une façon moderne, mais plutôt agréable...




Et si les plats sont excellents, les desserts ne sont pas non plus en reste :

De petites douceurs sur base de haricot rouge :





Et un dessert plus traditionnel, à base d'une sorte de mochi, recouvert de poudre de soja et de sirop de sucre noir :



A la gare de Kyoto, des cappucinos :



Et pour les irrécupérables qui voudraient aller faire un tour à MacDo, on y trouve même des hamburgers d'halloween :




Bref, je m'en suis mis plein la lampe, comme toujours.

Et comme je m'en doutais, le pays a fait forte impression sur mes parents.

La première anecdote est celle de l'appareil photo.  Pour faire court,  ma mère a oublié son appareil photo dans le train. Un très bel appareil,  avec 200 photos de famille dedans.  Je vous laisse imaginer son état quand elle s' en est aperçu. Il nous a fallu moins d'une journée pour le récupérer.  Visite à la gare, un coup de fil et l'appareil a été renvoyé à l'hôtel par coursier pour une dizaine d'euros... La même chose en France ?

Autre point, qui me fascine toujours autant, la propreté. Les rues sont propres : pas de déchets par terre, pas de merdes de chiens, pas de mégots de cigarettes (il y a des zones fumeurs dans la rue),... Comme je l'ai dit à Morikun, quand on compare avec les lieux publics français,  ça fait mal au cul...

Sujet d'étonnement suivant: le relatif silence des rues. Entre la très forte proportion d'hybrides de tous types et la quasi absence de diesels (hors camions et bus), la rue est assez calme malgré le flot de véhicules.  Peu de coups de klaxons, des véhicules bien entretenus, pour le Français moyen, c'est le choc assuré ! ^^

Tiens au passage, voici un parking à vélo en cours de construction à la gare de Kyoto. Marrant, on m'a souvent dit que ce n'est pas possible en France... (mais gaffe aux cyclistes sur les trottoirs,  ça roule vite) :



Et un petit rituel shinto avant la construction de la maison, destiné à protéger la maison. Au pays de la très haute technologie, la tradition est toujours vivante :



Et enfin, un dernier point qui m'inquiète beaucoup pour le futur du pays.
Lors de notre balade à Odaiba le dimanche,  nous avons été frappés par une chose : le nombre de couples se baladant avec des chiens habillés comme des enfants dans des poussettes.  Révélateur de la mentalité actuelle ? Peut être simple effet de mode, mais le centre commercial proposait plus de boutiques de mode et d'accessoires pour chien que de magasins de vêtements ou de jouets pour les enfants... En y réfléchissant, je crois bien que rien ne m'a fait plus étrange que ce triste constat depuis que nous avons fouillé tous les magasins de Shinjuku à la recherche de couches pour enfant il y a quelques années, sans trouver autre chose que des couches pour adultes...

Allez, je vous fous la paix avec mon voyage.
Si le coeur vous en dit et si ces quelques petits sujets vous ont donné envie, allez faire un tour au Japon. Le billet n'est certes pas donné, le trajet est long, mais le pays vaut vraiment le coup !!

9 commentaires:

  1. O_O'

    Ah nan mais tu peux continuer à montrer des photos du Japon autant que tu veux !! Moi je reste là tranquille j'ai de quoi tenir hein ^^

    Magnifique série de photos !!

    Pour les anecdotes, je plussoie dans toutes les dispositions : le Japon est un pays tellement respectueux !! C’est bien simple, quand je suis arrivé à Roissy CDG et que je me suis tapé le métro jusqu'à mon hôtel, la première chose que j'ai faite en posant mes valises est de fondre en larmes pendant au moins une bonne demi-heure (sérieusement) !!

    Entre la propreté et le civisme japonais et la saleté et l'irrespect chez nous y a un gouuuuuuffre !! J'adore quand ensuite les bien-pensant franchouillards qualifient les japonais de "sauvages parce qu'ils mangent le poisson cru et qu'ils font une fixette sur les petites culottes"... -.-' Ben moi je préfère les sauvages et pas qu'un peu !!

    J'espère que tu m'en montreras plus quand on se verra pour que je prenne livraison de mes trucs et que je te paye ^^

    Serviteur,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'inquiètes pas, des photos j'en ai plus de 700 entre les miennes et celles de mes parents.
      Et accessoirement, mon beau-père m'a enregistré un tournoi de sumo...

      Autant dire que tu es le bienvenu à la maison (mais pour un repas avec les petites familles, c'est mort jusqu'en décembre) ! ^^

      Deux petites anecdotes supplémentaires :

      - le douanier avachi sur son siège qui nous dit à peine bonjour et passe nos passeports dans sa machine sans les regarder, tant il est occupé à raconter sa vie avec ses collègues (dont un 3è qui n'a rien à faire dans le box à part glander)

      - l'employé d'une entreprise de propreté qui déambule dans le hall de la gare avec la pelle et la balayette, et passe tranquillement entre les papiers éparpillés par terre (par des connards mal éduqués) sans même esquisser le moindre geste pour les ramasser. Par contre, regarder dans les machines pour voir si personne n'a laissé du pognon, là il l'a fait sans se faire prier...

      Bref, des fois, j'ai mal pour mon pays !

      Supprimer
    2. C'est drôle ça, j'ai le même vécu que vous !?

      Quand je suis parti du japon, lorsque j'ai du rendre ma carte de résident, le douanier l'a prise à deux main et m'a saluer de manière très incliné. Ça m'a touché, j'ai relevé la tête avec les larmes aux yeux.

      Arrivé à paris j'ai eu droit à un mec avachi dans son fauteuil avec la psp sur le comptoir et les écouteurs dans les oreilles qui n'a rien dit et m'a même pas regarder. Voila comment on est accueilli en France après un an d'absence. Bravo.


      Ps: Moi j'aime bien les petites culottes ;)

      Supprimer
  2. Encore merci pour ce dépaysement, je reviens seulement sur ton blog (gros soucis internet depuis presque 15 jours mais ça semble et j'espère bien résolu).
    C'est pas tout ça, mais tu m'a filé la dalle avec tes photos... c'est malin...

    Pour l'incivisme en France, je ne peux que plussoiyer malheureusement et c'est bien triste :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour la dalle, j'en suis bien content.
      En même temps, reconnais que t'es à l'heure pour avoir les crocs ! ^^

      Quant à l'incivisme, j'y suis confronté régulièrement de par mon boulot. Quand je vois ce qu'on dépense comme argent public pour réaliser des aménagements rendus indispensables par tout un tas de connards égoïstes et sans respect pour les autres, ça me fout en boule à chaque fois...

      Supprimer
  3. Ces séries de photos déboitent, comme on dit. Je garde un souvenir ému de mes deux voyages au Japon, mais si ce fut pour des raisons professionnelles. Et j'ai éprouvé le même genre de malaise en arrivant à Paris, tôt le matin. Le côté crade, les gens aussi avenants que des parpaings enrobés de caca...

    Je me souviens même d'un pseudo-taxi qui tentait d'alpaguer un couple japonais dans une salle d'attente. Je leur avais fait signe de refuser. ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui...
      4ème voyage en 8 ans, et même constat à chaque fois : rien n'a changé, et ça me fait mal de penser que c'est la 1ère image que les étrangers arrivant en France vont avoir de notre pays...

      Supprimer
  4. Merci de nous avoir fait partager ton voyage . Ça renforce mon envie d'y aller ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu en as l'occasion, vas-y.
      Je te garantis que tu ne regretteras pas ton voyage...

      Supprimer