Qui êtes-vous ?

Ma photo
Bordeaux, France
De temps à autre, il m'arrive de prendre de petites commande de peinture. Pour tout renseignement, contactez moi : studiocaillou@yahoo.fr

vendredi 5 décembre 2014

Pour une poignée de tacos...

Autrement dit, mes premiers pas de joueur à Dead Man's Hand.


Les lawmen, trop occupés à essayer de pendre un voleur de poule, ne remarquent pas que ses petits camarades ont pris position pour essayer de le sauver







Hier soir à l'asso, je me suis donc fait mes premières parties de DMH avec Ecberth, un membre récent de l'asso, joueur de SAGA et maintenant de DMH.

Je suis donc en mesure de vous faire un petit débrief à chaud (malgré la température en chute libre) de mon ressenti sur le jeu.


Don Luis, qui a trouvé un point d'observation intéressant sur le secteur



Tout d'abord, les règles sont très simples à appréhender.

Peu de règles spéciales, une initiative déterminée très facilement en tirant des cartes de poker pour chaque figurine (et en jouant par ordre décroissant de valeur d'initiative), et des possibilités d'actions assez larges pour couvrir les différentes possibilités (se déplacer, viser, tirer, recharger son arme, maraver la tronche de l'autre au corps à corps, grimper sur les toits, sauter,...).


Les différentes cartes permettant de déterminer l'initiative. Les textes sont utilisés quand il s'agit des cartes que l'on tient en main, permettant coups fourrés et actions héroïques.



Ensuite, l'activation alternée et les coups fourrés des diverses cartes que l'on a en main (nombre déterminé par le scénario) en font un jeu très cinématique, plein de rebondissements et très dymanique.
 
Le combat est géré très simplement par un jet de D20, assorti de quelques modificateurs selon la situation, qui donne immédiatement un résultat : rien, secoué, blessé ou mort directement.

Bref, c'est clair, simple et les quelques points litigieux se sont réglés dans la bonne humeur (par exemple savoir si les effets d'une carte sont annulés par une autre quand la formulation est peu claire).

Je n'ai pas eu le temps de parcourir en détail le livre, mais les illustrations sont sympas, et les photos mettent dans l'ambiance directement. Pour la qualité, je vous renvoie au sujet que Morikun a rédigé sur Dead Man's Hand


Les Mexicains défendent la prison et les commerces contre les Lawmen. Notez la finesse des bâtiments (regardez les grilles des cellules ou les fenêtres) qui sont livrés déjà "pré-peints". Pour le fun, les murs de la prison sont démontables autour des barreaux afin de simuler une évasion...   


En plus, ce qui ne gâche rien, nous nous sommes bien éclatés sur une table de jeu (une table en 60x60cm est un peu petite, il vaut mieux privilégier du 90x90cm) tout à fait dans l'esprit grâce aux magnifiques décors de 4Ground (les mêmes qui font de belles maisons japonaises pour Ronin ou des maisons médiévales tout à fait adaptées à SAGA).

Au final, un très bon petit jeu, rapide (nous avons fait 3 parties en 3h), mortel et intéressant quand on enchaine les parties (ou scènes), car chaque scène a des conséquences sur la suivante (on joue de plus en plus de figurines, et surtout les conditions de victoire changent en fonction du résultat de la partie précédente).

Si on y ajoute une possibilité de jeu en campagne (avec calcul des points de réputation des bandes qui s'affrontent pour le contrôle des activités plus ou moins légales de la ville, augmentation de l'expérience des membres des bandes,...), des décors à tomber et de très belles figurines, je pense que ce jeu va bien m'éclater quand on commencera les parties de campagne avec Ajax, Morikun, Ecberth et éventuellement d'autres...

Et au passage, j'en profite pour vous présenter les nouveaux membres du gang des Viejos Mostachos (ouais, je sais, c'est pas de l'espagnol ! ^^), Ramon et Pedro, qui rejoignent Don Luis, le chef de bande (en noir et vert sur la gauche) :




Et au passage, deux petits chevaliers bretonniens qui ont rejoint mon étagère cette semaine :






Bon, je vous laisse, je dois aller prendre un bon café bien serré pour ne pas trop comater au taf aujourd'hui...

5 commentaires:

  1. Salut
    Sympa tout ça.
    Tes Bretonniens sont très réussis.

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ces premières impressions, Caillou, ça donne envie !
    Les décors de 4Ground sont en effet très réussis, à l'image de la gamme...
    Au plaisir de se croiser au détour d'une ruelle poussiéreuse, bandido ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Après le billet du fier Morikun, j'admets que j'ai de plus en plus envie de céder aux sirènes du grand ouest. Reste que comme d'hab, je ne risque pas de trouver d'adversaires dans mon patelin/département. ^^

    RépondreSupprimer
  4. C'est clair que ça le fait tout ça! Les decors n'y sont pas étrangers d'ailleurs.

    RépondreSupprimer
  5. Ca donne envie ! Stop !

    En tout cas sympas les nouvelles recrues :)

    RépondreSupprimer