Qui êtes-vous ?

Ma photo
Bordeaux, France
De temps à autre, il m'arrive de prendre de petites commande de peinture. Pour tout renseignement, contactez moi : studiocaillou@yahoo.fr

vendredi 12 décembre 2014

J'suis faible, j'ai rejoué à 40k...

Et le pire, c'est que j'ai aimé ça...


Bon, soyons clair, je partais avec un gros à priori sur le jeu.

J'ai arrêté d'y jouer il y a maintenant 2 ans, parce que je ne m'y amusais plus du tout, et j'ai mis mes armées en stand-by, utilisant mon temps au profit d'autres univers et découvrant d'autres jeux.

De Ronin à Dead Man's Hand, en passant par X-Wing ou Infinity, je me suis bien éclaté (et je m'éclate toujours) sur des jeux à petit format qui correspondaient (et correspondent toujours) à mes envies de joueur et de figuriniste.

Mais l'intérêt de mon  mini-moi pour les orks et leurs véhicules peints en rouge (plus ça va et plus je pense que mon fils a l'esprit d'un mekano ork...) m'a amené à me dire que peut-être, je pourrais m'y remettre.

Du coup, petite annonce passée à la Guild pour la partie du jeudi soir, et je me suis retrouvé face à Guigz, un joueur débutant. Ce qui tombe bien, vu l'énorme nombre de parties de 40k que j'ai pu enchainer ces dernières années ! ^^

Bref, nous nous mettons d'accord sur un petit format, sur le scénario et sur nos armées respectives. Lui n'en a qu'une, une GI superbement peinte.







De mon côté, après une courte hésitation,  je me décide à dépoussiérer ma bonne vieille Deathwing qui prend la poussière sur un coin d'étagère depuis de nombreux mois.



Diantre... Une poignée de terminators, un dread et un speeder contre une floppée de GI avec leurs blindés légers, leur artillerie et leurs armes lourdes ? Voilà qui risque d'être tendu du string...

Et je n'ai pas été déçu...
Au final, table rase de l'adversaire, mais j'y ai gravement laissé des plumes, avec des retournement de situation et des rebondissements inattendus (Belial et son escouade qui foirent 2 fois leur téléportation, mon dread aveugle qui raterait un éléphant dans un couloir, les tests de moral ratés des gardes impériaux au mauvais moment,...)

 

Bref, pour faire simple, je me suis bien amusé, en jouant ce qui me faisait plaisir, bien loin des listes optimisées qui parcourent habituellement les tables de jeu de l'asso...

Du coup, vais-je me remettre à 40k ?

Peut-être. Sans doute, même.
Mais vraiment pas dans un esprit de compétition (de toute façon, je ne l'ai vraiment pas).

Je vais plutôt me faire plaisir sur des parties scénarisées, dans le même style que ce que je fais avec des potes pour notre petite campagne Warhammer Battle.

18 commentaires:

  1. A la bonne heure ! Ca fait toujours plaisir de voir les gens qui prennent du plaisir à jouer pour autre chose que la gagne. Je pense vraiment que les jeux GW ne sont pas mauvais en eux mais c'est juste le mode de jeu qui a été popularisé autour d'eux (et autres genre Warmachorde) qui a fait partir certains.
    Le plus important c'est la personne de l'autre côté de la table, j'en suis convaincu. le gars avait une belle armée et un bon esprit ? Tout le monde gagne !

    Bien hâte d epouvoir partager çà avec le fiston aussi ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben... Quand tu as ma chance habituelle aux dés, tu ne joues pas pour la gagne ! ^^

      Mais c'est vrai que c'est plaisant de jouer à petit format, même si jouer à ce format là avec de la Deathwing, c'est très mauvais pour le coeur, chaque perte étant réellement douloureuse (perdre 2 terminators à 2000pts, c'est pas grave, mais quand tu n'en alignes qu'une douzaine sur la table, ça pique un peu ! )

      A voir si la prochaine partie sera aussi agréable que celle-ci...

      Supprimer
  2. Salut
    Jouer petit format aussi est sympa. Perso, avec des objectifs, 40k est beaucoup plus intéressant qu'une simple destruction de l'ennemi et donne plus de stratégie au jeu. Content que tu t'es amusé, c'est le but, et avec une victoire en plus, c'est le ponpon ^^

    A+
    Monty

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Disons que je vais maintenant poser quelques conditions, la première étant : "pas de tirage aléatoire du scénario et du déploiement au dernier moment".
      On se concerte avant : format, scénario, déploiement, conditions de jeu (par exemple, sur le scénario que nous avions joué, nous avons décidé de ne pas jouer le 1er tour en combat nocturne),...
      Et on en profite pour se caler un peu de roleplay avant la partie, histoire de poser l'ambiance.

      C'est comme ça que j'entends jouer à Battle ou à 40k dorénavant...

      Supprimer
    2. Je fais pareil avec mon adversaire, quand ça nous gonfle, tel le déploiement ou le combat nocturne, on enlève ^^

      Supprimer
    3. Dommage qu'on soit éloigné, j'aurais bien fait une p'tite partie avec toi ;-)

      Supprimer
  3. Qui plus est , maintenant avec les nouvelles regles ou tu peux poser ce que tu veux sur la table sans respect d'une liste codex il y a moyen de bien s'éclater.

    Je vais m'y remettre moi aussi, mais il faut que je me tape le livre de regleV7 que j'ai loadé et j'ai la flemme. Et c'est pareil pour mes armées, je suis si accro à Battle que je bloque sur le 40k.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben, disons que poser ce qu'on veut sur la table sans respecter quoi que ce soit, c'est bien quand on veut jouer fluff ou dans le cadre d'un scénario bien précis.
      Je pense d'ailleurs que cette règle a été écrite dans cet esprit là, plutôt que pour permettre les combinaisons les plus débiles/porkasses qui puissent sortir de la tête d'un joueur...

      Voilà qui, par exemple, permet de jouer une armée de l'Adeptus Mechanicus sans passer par les bouquins Horus Heresy, ou encore un culte genestealer, ou une compagnie blindée de la GI, ou une petite armée d'Arlequins,...

      Bref, une façon de jouer qui peut être intéressante mais qui, comme les alliances, peut aussi permettre l'invocation du Grand Nawak sur la table de jeu selon le joueur qui se trouve en face.

      Pour l'instant, je n'ai pas encore relu le bouquin V7.
      Par contre, je me suis remis sur ma Deathwing pour jouer peint, parce que je dois bien ça à mes adversaire.

      Supprimer
    2. Avec cette nouvelle règle de mettre ce que l'on veut, m'a permis de jouer un format que j'ai toujours voulu jouer/tester un peu comme les GI mais en chaos avec que du soutien, 3 predators, 3 vindicators, 1 defiler, 1 ferrocentaurus, un sorcier, ... et c'est tout je crois ^^
      que des véhicules en somme, c'est super efficace au début, un gros impact mais à la longue ça l'est moins, j'ai perdu même. Pas grave, je me suis amusé et j'ai pu voir qu'une liste dans le même groupe (soutien ici) n'est pas forcément une bonne idée.

      Supprimer
  4. 40k reste sympa hors tournoi et hors rencontre de gros bourrin.

    Perso même si le jeu redevient correct, je garde mon problème avec la communauté qui l'encadre, pour moi une bonne bande de gros con a l'esprit fermé, qui pense que si tu gagne pas assez pour acheter les unité qui font la partie tu mérite pas de gagner ( ok je généralise mais il faut avouer qu'ils sont légion).

    Et je garde mon problème avec le fait que games c'est bien foutu, et ce fou d'ailleurs toujours autant, de sa clientéle.

    Au delà de ça, je pense que ça reste quand même le gros portail par lequel on rentre dans le wargames. Si jamais tout venait a s'ecrouler les autre boite en pâtiraient aussi.
    On commence par du GW et seulement ensuite on est attiré vers d'autre système.
    Soyons clair qu'aucun autre jeu n'est aussi attractif pour la "chair fraiche".... Quoique peut etre warmachine ... la petite étoile qui monte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Disons que, comme tout, il faut partager le même trip que le joueur qui est en face de toi.

      Perso, mon trip, ce n'est pas de servir de victime ou de sparring partner pour la dernière liste à la mode en vue du prochain tournoi.
      Et je ne cherche pas non plus l'optimisation de mes listes d'armées.

      Je préfère amplement jouer des choses qui me plaisent visuellement, même si c'est de la daube en barre....


      Quant à la politique commerciale de GW, c'est comme le reste...
      Perso, j'évite d'acheter trop de choses neuves chez eux niveau figs (même si parfois, je craque pour quelques news), et pour les bouquins, je préfère maintenant la dématérialisation...

      Mais je suis d'accord avec toi, bien souvent, les systèmes de jeu GW restent la porte d'entrée dans le monde de la figurine pour une très grande majorité de joueurs pour une raison simple : ce sont les jeux les plus joués, et donc les jeux qu'on va retrouver le plus facilement en club ou chez les potes...

      Supprimer
  5. Le Dread aveugle c'était excellent . Il a flingué les sentinelles de la très belle armée de Guigz à l'oreille !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, pour un dread de tir, on peut noter sa très grande aptitude à rater ses cibles quand elles sont à plus de 20cm...
      Dommage que je ne sois pas parti dans un trip débile sur cette armée, je lui aurais bien rajouté une paire de lunettes ! ^^

      Supprimer
  6. Ahah ! J'y croyais pas quand j'ai lu le titre de l'article !

    Bah ça me fait plaisir que tu t'y remette, en plus c'est exactement comme ça que j'aime jouer 40k, sans prise de tête (en fait je dépose carrément mon cerveau à l'entrée) ! Pour moi c'est surtout une façon de pouvoir jouer mes figurines fraîchement peintes ! :P

    Tu n'avais posté tes DA par ici je crois bien d'ailleurs, on pourrait ravoir des photos ? :D Il sont beaux :)

    A+

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben à vrai dire, je n'y croyais pas non plus...
      A la base, j'y suis allé pour voir si je raccrochais au système de jeu.

      Est-ce que c'est parce que j'ai fait une pause ? Parce que j'avais un adversaire sympa ? Parce qu' on partageait la même vision du jeu ? Parce qu'on avait banni l'aléatoire du choix de scénario / déploiement juste en début de partie ? Parce que je jouais autre chose que ma GI (qui est devenue assez bourrine dans sa dernière version quand on joue de la "liste standard de tournoi") ? Parce qu'on s'est bien marré sur les tests ratés (son moral et mes téléportations) ?

      Peut-être un peu de tout ça, mais c'est vrai qu'au final je suis reparti assez content, et prêt à retenter l'expérience contre un adversaire aussi sympa et autant dans le même trip que moi.


      Quant à mes DA, ils datent d'avant mon blog.
      Mais comme je suis en train de peindre mon speeder (et que j'ai encore au moins une quinzaine de terminators à peindre), ils devraient faire une apparition un de ces jours...

      Supprimer
  7. Même combat. Après avoir bouffé un certain nombre de parties contre des acharnés de l'optimisation, j'ai été conforté dans l'idée que moi, ce que j'aime, c'est la déconne, les armées bancales, les situations ubuesques, les rigolades lors d'un test de Cd raté, les tirs amis, etc. Je comprends bien que chacun a son propre trip, mais j'ai toujours plaisir à lire des posts de gens qui ont à peu près la même vision du jeu. ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord, mon cher Hiro.

      Le soucis est qu'il est parfois difficile en club de partager ce genre de trip avec les joueurs habituels de ces jeux.
      Là, l'occasion était belle, et j'en ai bien profité.

      Maintenant, je vais voir si je remets ça avec un pote un de ces jours à la maison...

      Supprimer
  8. Le souci de 40k est le souci de tous les jeux amha... tout dépend de ton état d'esprit et celui de l'adversaire. Je pense que ça ne me dérangerai pas de rejouer à 40K si en face j'ai un adversaire cool, qui joue pour le fun et le plaisir de pousser du pitou.

    RépondreSupprimer