Qui êtes-vous ?

Ma photo
Bordeaux, France
De temps à autre, il m'arrive de prendre de petites commande de peinture. Pour tout renseignement, contactez moi : studiocaillou@yahoo.fr

mardi 12 novembre 2019

Bolt Action : quelques photos de partie, et du Français pour juin 40.

Bonjour à tous,

On va faire assez rapide aujourd'hui (encore une fois, me direz vous), mais c'est que je suis assez pressé ce soir.

Il y a quelques jours, le sieur Navarone est passé à la maison pour retester son scénario pour le D-Day, à savoir la table du débarquement en Normandie.

Il s'agissait pour lui de tester quelques trucs spécifiques (ingénieurs et "Hobart's funnies", entre autres), mais également des ajustements de règles en vue d'un prochain évènement Bolt Action.

Pour ma part, j'étais parti de figurines à ma disposition pour aligner une armée un peu plus raccord avec les plages normandes, mais j'ai encore du taf à ce niveau (en même temps, je pars du bataillon de reconnaissance de la 12 SS-PanzerDivision en Hollande, hein...)

Au menu, une fois de plus une belle table de jeu (il est équipé, le bougre !), beaucoup de fun, et un Mini-Caillou absolument horrible sur ses jets de dés (pour une fois que ce n'est pas moi qui en prend plein la tronche ! ^^). Et la partie opposait 2000pts d'Anglais à 1500pts de Teutons auxquels s'ajoutaient 500pts de fortifications.

Bref, place aux photos :

Un bref rayon de soleil traverse les baies vitrées... Le massacre va pouvoir commencer.

Cette très vilaine bestiole justifiera sa réputation, massacrant une escouade d'ingénieurs en un seul tir avant de se voir dispersé par la riposte d'un Sherman.

Les ingénieurs anglais débarquent. Peu de temps après, le tir du flakvierling leur sera fatal...

Le Sherman dozer débarque à son tour.

Et il encaisse un obus dans la foulée, explosant sur la plage. Le couvert fourni sera fort utile aux soldats débarquant à sa suite.

Admirant sa victime, le chef de char du Puma ordonne à ses hommes de recharger et de trouver de nouvelles cibles. Il survivra jusqu'à la fin de la partie, malgré ce qui pourra lui être envoyé...

Sur la droite de la plage, une seconde escouade d'ingénieurs débarque, mais elle sera clouée sur place par un déluge de feu (artillerie, mortier et mitrailleuses). 

Les héroïques défenseurs du flanc gauche allemand (moins le PaK40 planqué dans le bunker, qui ne fera rien de la partie et finira pulvérisé par un tir de Churchill AVRE à la fin de la partie)

Les derniers combats sur le flanc droit allemand se finiront en fusillades à l'arme automatique à bout portant. Malgré leur inexpérience, les défenseurs bien retranchés arriveront à repousser les  troupes anglaises. 

Bref, au final, une excellente partie, pendant laquelle j'ai fini par laisser jouer mon fils qui s'est plutôt bien débrouillé (et je ne parle pas que de ses jets de dés).
J'ai déjà hâte de refaire un nouveau test, mais il va falloir que je fasse quelques ajouts plus historiques à cette armée (notamment des tobrouks et sans doute un peu d'infanterie inexpérimentée en plus).

En attendant, voici la fin de la boite "german Heer support group" que je m'étais offert il y a quelques semaines : observateur d'artillerie, officier et infirmier...




Et sinon, je vous propose un petit saut quelques années en arrière pour vous proposer un petit groupe de Dragons Portés pour mon armée française de la Bataille de France. Les figurines sont des Crusader, et elles sont un vrai plaisir à peindre. Par contre, j'ai vraiment galéré avec la teinte des uniformes, et j'ai fini par aboutir à ça. Du coup, je vais en rester là, je n'ai ni le courage ni le temps d'y revenir encore une fois...




Voili voilou, c'est tout pour aujourd'hui !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire