Qui êtes-vous ?

Ma photo
Bordeaux, France
De temps à autre, il m'arrive de prendre de petites commande de peinture. Pour tout renseignement, contactez moi : studiocaillou@yahoo.fr

lundi 18 juillet 2022

Bolt Action, en route vers Bir Hakeim : l'armée italienne quasiment terminée !

Bonjour à tous, 

Et ben ça faisait un bail que je n'avais rien posté par ici. La faute à une grosse baisse de motivation, liée à des difficultés professionnelles ayant déteint sur la vie personnelle (car je ne fais définitivement pas partie de ceux qui arrivent à bien séparer les deux, le Caillou étant un et indivisible). Je ne m'appesantirai pas là dessus, on n'est pas là pour ça. 

De fait, j'ai décidé de changer de boulot, et ce sera chose faite au 1er septembre, et depuis que c'est officiel, le moral est remonté, le mojo est revenu et je me suis remis à peindouiller comme un dingue. 

Du coup, j'ai réussi à finir la peinture de mes Dark Angels, et ils ont effectué leur première bataille sous les ordres de mon mini-moi. Mais cela fera l'objet d'un autre article...

Pour l'heure, météo et température clémente (pour Vénus) obligent, je vais revenir dans le désert avec les dernières troupes peintes pour mes Italiens, qui en sont maintenant à leur 2è bataille contre les troupes françaises (FFL de Heikeen et mes Français 1940 joués par mon fils). L'armée est plaisante à jouer, même si elle manque pas mal de punch, notamment au niveau des blindés et de l'antichar. 

Bon, foin du baratin, passons aux choses sérieuses !


Tout d'abord, loin de me cantonner aux troupes réguières déjà présentées, je me suis retrouvé, par un vil complot d'Ajax (le tenancier du blog HASTALAFIGURINASIEMPRE) avec un joli paquet de paracadutisti italiens de chez Warlord Games. Si une bonne partie de leurs anciennes gammes ne sont pas forcément top (proportions, visages cartoonesques), les paras italiens font partie de celles qui sont le plus réussi dans cette marque (en tout cas à mon goût). 

Quelques recherches plus tard, j'ai commencé à trouver les bonnes couleurs, notamment pour le camouflage (le bleu-gris étant définitivement trop bleuté, mais ça ira bien comme ça). Et en farfouillant, j'ai décidé de me concentrer essentiellement sur 2 teintes du telo mimetico M28 si typique des Italiens (t qui sera porté aussi par les Allemands après récupération de stocks) :

variante 1 :


variante 2 :

premier groupe test, les camouflages se mixent bien, l'usage systématique de couleurs identiques sur certaines parties des figurines permettant de lier visuellement l'ensemble malgré la variété des couleurs utilisées :


A ce stade, j'étais plus que satisfait du rendu, et je me suis lancé sur la peinture de l'ensemble des figs (celles offertes par Ajax, et celles achetées pour compléter ma liste d'armée). Et après soclage de tout ce petit monde, j'ai de quoi me faire un beau petit peloton de vétérans (3 escouades avec LMG, MMG, mortier léger, sniper, observateur d'artillerie, radio, lance-flammes, officiers) :
 


Dans le même temps, j'ai aussi complété mon infanterie coloniale régulière, avec la même technique que ceux déjà présentés, à savoir un mix de quelques couleurs d'uniformes qui se reportent plus ou moins aléatoirement, avec une prédominance de brun, pour représenter le bordel logistique de l'armée italienne. Cette fois, je me retrouve avec 4 escouades avec LMG (2 pour l'assaut, 2 légères en soutien), 1 MMG, un observateur d'artillerie et des officiers. Ces troupes sont un mix de figs Empress Miniatures (celles sans badge sur le casque) et Perry Miniatures (les autres), à l'exception du radio qui est une impression 3D de chez JJG Print 3D. 


Ce peloton est un peu léger, et je vais très certainement lui ajouter un peu de patate avec un mortier moyen et des armes antichar (Elefantino, par exemple). 


Paradoxalement, et malgré cette pléthore d'infanterie, ce sont les véhicules qui m'ont pris le plus de temps à peindre, et j'en ai quelques uns...
Le dernier en date est basé sur un de ces horribles modèles de Lancia de chez Company B, lourdement modifié pour en faire de l'artillerie portée (howitzer de 100mm).
Histoire de vous rappeler à quoi ça ressemblait, voici la base de départ :


Et voici le modèle terminé après pas mal de boulot : suspension rabaissée, cabine découpée, conducteur converti (base de conducteur du LRDG de chez Rubicon Models), détails repris en carte plastique et carton très fin, howitzer Warlord Games sur affut créé de toutes pièces,...






Le véhicule suivant est un Dovunque 35, avec son look si particulier... 
Il s'agit d'un modèle prévu initialement pour du 15mm et imprimé en 28mm, ce qui explique son manque de finesse sur certaines parties (montants du pare-brise, par exemple), mais le choix des modèles était limité et le tarif imparable. Je suis parti sur une teinte verte car les photos d'époque le font souvent apparaître en teintes "continentales", même en Afrique du Nord : 




Et me voici donc à la tête d'un parc à véhicules italien plutôt fourni : 

Mon artillerie en position de tir, prête à arroser les lignes alliées : 

Les véhicules pour l'assaut et la reconnaissance : 

Et les transports de troupes : 



Voili voilou pour ce qui est de la peinture. 
Et j'en profite également pour poster quelques photos prises en partie à la Guild contre les FFL de Heikeen (peints par mes soins, sur la table qu'il a réalisé) : 



Un paisible petit hameau libyen autour de son puit, objectif vital pour les deux camps...

Les légionnaires et les tirailleurs sénégalais se déploient à l'ouest

et progressent dans le village sous la protection d'un mortier et du Dodge Tanake

Après avoir débarqué de leur camion, les réguliers italiens se glissent entre les maisons pour y être chaudement accueillis par le Tanake. 

Sous les tirs du mortier, du Tanake et des armes légères des légionnaires, pertes et marqueurs de suppression s'accumulent...

Peut être pas le tournant du match, mais le 75mm porté des légionnaires rate le char italien...
 
... qui le crible de balles de mitrailleuses en retour, le faisant exploser. 

La fin de partie : le Lancia protège les derniers réguliers des tirs de mortier, tandis que les légionnaires baissent la tête derrière la corniche de la maison pour éviter la grêle de balles venant du M13/40... Au final, victoire sur le fil des Italiens au scénario, le rapport de pertes étant lui en leur défaveur (les 4 gusses et le tank étant tout ce qu'il me restait...)


Pour le reste, j'ai encore 1 camion italien (un Dovunque avec un canon antiaérien) à finir pour moi (en attendant de rajouter quelques troupes), et côté français j'ai un second 75mm porté et une dizaine de légionnaires à terminer...

Allez, à plus avec d'autres choses !



vendredi 7 janvier 2022

Bonne année ! Fini de faire la fête, retour aux pinceaux !

Bonjour à tous !


Tout d'abord je vais satisfaire aux obligations sociales de ce début d'année, et vous souhaiter une meilleure année 2022. J'espère en effet pour vous qu'elle sera meilleure que les précédentes, et pour cela on va reprendre le salut vulcain : 




Voilà, ça c'est fait...

C'est un peu rude comme bonne année, mais disons que vu ma fin d'année dernière, et vu comment celle-ci s'emmanche, 2022 risque de paraître très long. Donc on va glisser sur le sujet, et en revenir au motif principal de ce blog, les figs !

2021 a été une année certes un peu moins "particulière" que 2020, mais je n'y ai pas vraiment eu une activité ludique normale et habituelle. De plus, mon quotidien a été quelque peu chamboulé par l'arrivée à la maison de notre boule de poils, qui prend une place folle malgré sa petite taille. Cette année a même tellement été bizarre que je me suis vu ouvrir une page sur Fesse de Bouc, histoire de pouvoir garder un oeil sur certains jeux et garder un lien avec certaines personnes. 

De fait, quand je fais la rétrospective, je m'aperçois que j'ai peint comme un forcené à certains moments, avec des moments (heureusement courts) de lassitude ou de manque d'envie, mais j'ai quand même réussi à bien avancer sur pas mal de projets en m'éparpillant comme un débile sur trop de trucs à la fois. 

Mon projet italien pour l'Afrique du Nord a bien avancé mais est en stand-by, idem pour ma boite de Defiance, il faut que je me décide à enfin finir cette boite de Conan, j'ai quelques soldats de la Big Red One qui attendent leur tour, je n'ai pas avancé sur mes bandes de chaoteux et de skavens pour SAGA,...

Par contre, je dois bien avouer que le fait de pouvoir profiter d'un certain nombre de choses en impression 3D m'a permis de me lancer à fond dans des projets un peu plus exotiques, comme par exemple mon Armée de l'Air pour la campagne de France en mai/juin 40, ou dans une toute nouvelle armée pour Epic (100% imprimée). 

Là, j'attaque l'année avec l'idée de ne pas me relancer dans trop de nouvelles choses, même si clairement j'ajoute deux nouveaux projets dans la musette (déjà bien trop remplie), à savoir cette fameuse armée pour Epic Armageddon, ainsi que quelques bagnoles pour Gaslands. 

Et pour faire court, et histoire de commencer l'année sur de bonnes bases, je vais poster ici des choses qui ont été publiées ailleurs, voire même qui n'ont pas été publiées (mais le seront bientôt)...


1/ Blood Red Skies : direction le Pacifique

Depuis qu'il avait vu la série "Les Têtes Brûlées" et qu'il avait testé Blood Red Skies, mon fils me tannait pour jouer des Corsairs. Après publication par le même designer que mes avions français, un pote et moi avons mis la main sur les fichiers nécessaires. 

J'ai donc reçu mes Corsairs, des Zéros, des décalcos (de chez Miscellaneous Miniatures) et les kits de peinture nécessaires. 



Et du coup, j'ai réussi à terminer les Corsairs pendant que mon Mini-moi était chez ses grands-parents : 

Greg "Pappy" Boyington et certains de ses Black Sheeps prêts à chasser le Zéro...

Oui, ça sert à rien, mais j'ai quand même peint les trainées d'échappement en dessous...

Un petit tapotage de peinture métallique pour représenter les marques d'usures sur les ailes

Deux légendes du Pacifique ayant survécu à la guerre : à gauche Saburõ Sakai, l'as japonais aux 64 victoires, et à droite "Pappy" Boyington et ses 28 victoires. 


2/ un peu d'Infinity, parce qu'on va s'y remettre sérieusement :

Parce que je suis clairement rouillé aussi, comme la branlée prise hier soir par mes YuJings face aux PanOcs de Ravageur me l'a clairement indiqué, 2022 doit être une année où je me remets sérieusement à Infinity. Entre Code One, la sortie en français de la N4 et mon fils qui me tanne pour jouer ses Chevaliers, il va falloir se replonger dans ce jeu exigeant. 

En attendant voici une fig de ninja avec son camouflage thermo-optique activé, que j'ai torchée hier soir avant d'aller jouer, parce que l'idée me trottait dans la tête depuis un moment déjà (impression 3D en résine transparente). J'ai quelques retouches à faire avant de vernir ce qui doit l'être mais ça a bien fait le taf hier : 




3/ des Dark Angels pour Epic : 

Comme indiqué précédemment, pour les joueurs d'Epic, l'impression 3D a ouvert une nouvelle ère quasi orgiaque. Les fichiers se comptent par centaines pour les différentes armées, la plupart mis gratuitement à disposition par des passionnés généreux. Un peu de tri, une bonne imprimante, et en quelques jours (et pour une somme plus que raisonnable) on se retrouve à la tête d'une nouvelle armée. 

J'avais envie (et besoin pour les initiations ou jouer avec mon fils) d'une seconde armée pour Epic, et mon choix s'est porté sur les Space Marines pour leur facilité de prise en main et leur côté iconique dans l'univers de 40k. Et parmi tous les chapitres, je me suis décidé pour les Dark Angels, notamment parce que j'aime beaucoup ce chapitre, et parce que j'ai une force de la DeathWing qui patiente dans une malette. 

Et du coup, j'ai commencé par monter et peindre ma DeathWing en piochant dans une grande variété de figs glanées sur le net. Les socles seront amenés à évoluer pour intégrer un peu de végétation : 







4/ Et du Gaslands, parce que 2022 sera aussi une année qui fait "vroum" !

J'avais testé le jeu en fin d'année dernière au club sous l'impulsion de Ravoen et j'avais bien aimé le principe. 








Du coup, après avoir commandé le jeu, les gabarits, les dés et participé à un KS pour du matos à imprimer (pas encore fait, mais ça sera le cas courant janvier/début février), je me suis lancé dans mes premières conversions. 

Et après une plongée dans ma boite à rabiots, j'en ai ressorti mes 3 premiers véhicules (auxquels il manque encore l'équipage, mais ça va arriver bientôt) : 


Et après quelques coups de pinceau, ma Charger est prête à faire parler le compresseur et la poudre :






Voili voilou, pour aujourd'hui ça sera tout !


mardi 7 décembre 2021

Epic Armageddon : le retour du fils de la vengeance des Eldars du Caillou

 Bonjour à tous, 

On va faire rapide et simple, parce que je n'ai pas grand chose à présenter, mais je tenais quand même à faire un petit post sur mes dernières news à Epic. 

Avec l'ami Karman, on réserve de temps en temps une table le jeudi soir à la Guild pour se faire une partie d'Epic. A cette occasion, j'ai dépoussiéré ma vieille armée eldar (dont certaines figs ont plus de 30 ans et ont fait partie de mes premières figs GW). 

Et à cette occasion, j'ai commencé à m'intéresser aux possibilités offertes par l'impression 3D. Et je dois bien avouer que j'ai été bluffé par le dynamisme de la communauté Epic à travers le monde, car quasiment tous les modèles de 40k ont un équivalent imprimable (de préférence en résine, vu la finesse des figs).  

J'aurai largement le temps d'y revenir à l'occasion de mon prochain gros projet, mais pour aujourd'hui, je vais me contenter de vous présenter quelques pièces achetés sur un shop eBay, dont le tenancier m'a également fait parvenir quelques échantillons des guerriers aspects qui seront dispos début 2022. 

L'ami Karman jouant de temps à autres des titans impériaux, il me fallait un peu de répondant pour me débarrasser de ces vilaines bestioles. 

Normalement, c'est chose faite avec ce tank superlourd Scorpion : 






Histoire de bien caler la taille du bouzin, une petite photo avec d'autres pièces de mon armée : 



Et j'en ai aussi profité pour m'offrir ces deux jolis petits titans revenants, car on n'a jamais assez de canons pulsar dans une armée ! ^^

Ils sont toujours en WIP, mais c'est un plaisir à peindre, et j'ai hâte de les poser sur la table de jeu :


Allez, à bientôt !