Qui êtes-vous ?

Ma photo
Bordeaux, France
De temps à autre, il m'arrive de prendre de petites commande de peinture. Pour tout renseignement, contactez moi : studiocaillou@yahoo.fr

mardi 26 janvier 2016

Age of Tyrants : le kickstarter est lancé...

Bonjour à tous,




Déjà quelques jours que le KS de Age of Tyrants est lancé, et il a été financé très rapidement.


Pour ceusses qui ont raté l'épisode pilote, Age of Tyrants késakô ?
Il s'agit d'un jeu de batailles en 6mm, se déroulant dans l'univers d'Urban Wars, et mettant aux prises des armées issues des différentes factions humaines (même si des factions aliens sont prévues pour la suite).

Le porteur de projet est John Robertson, un acteur connu du monde du jeu de figs depuis presque 30 ans, et il s'est entouré de pas mal de gens de talents pour ce projet.

Faisons tout de suite table rase de ce qui pourrait être une idée reçue : il ne s'agit pas d'une copie d'Epic, et ce jeu n'est pas destiné à fournir du proxy à pas cher pour les joueurs d'Epic. Le système de jeu est très différent, et les figurines sont à des tarifs qui peuvent paraître excessifs aux habitués des proxys pour les jeux GW.

Bref...


Comme vous le savez, John m'avait envoyé 3 tanks pour que je les peigne.

A ceux qui font des remarques sur les tarifs, voici une petite photo avec une fig GW, histoire de comparer les échelles... Les bases sont en 50x50mm. De jolis bébés, quoi ! ^^


Par un étrange détour du hasard, ces petites bestioles se sont retrouvées en Irlande, chez les tenanciers de Beats of War. Et oui, sur la vidéo, ce sont bien les tanks que j'ai peints (ça ne fait jamais de mal, donc je me passe un petit coup de brosse à reluire au passage, histoire de dire... ^^ ).

J'ai attendu quelques jours pour aller faire un tour sur la page du KS, et j'ai pu constater de visu ce que plusieurs avaient déjà rapporté, à savoir les prix et le flou dans le montage des pledges (grosso modo pour ce dernier point : on pledge pour un montant et on pioche ce qu'on veut dans les différentes propositions).

John et son équipe ont été très réactifs sur ces points et ont apporté des réponses très rapidement.

Concernant les prix, il a bien expliqué le pourquoi du comment : pas de production au rabais, une juste rémunération des différents acteurs impliqués dans le projet (dessinateurs, concepteurs, mouleurs,... à l'exception d'eux-même).

Personnellement, ça me va, même si les montants peuvent paraître excessifs aux habitués du marché de l'occasion pour Epic. Cela dit, il faut bien voir une chose : le jeu est jouable à petit format (une compagnie de chaque côté sur une petite table de jeu) tout en pouvant croître progressivement en taille.

Et concernant le flou pour les novices, la réponse est arrivée hier avec des compagnies (mixtes, blindées ou d'infanterie) pré-sélectionnées. Là encore, pas de rabais, mais au moins on peut partir sur une force intéressante à jouer, à laquelle on peut éventuellement rajouter quelques suppléments (unités supplémentaires, héros, seconde compagnie,...) :

Deux petits exemples de compagnies correspondant à un montant de pledge

Pour l'heure, je me tate encore à participer à cette campagne.
Non que les prix me semblent excessifs (surtout en partant sur une compagnie mixte et quelques add-ons pour débuter), mais pour l'heure, je n'ai pas vraiment d'adversaires sur Bordeaux. 

En tout cas, le projet semble bien parti, avec les premiers SG débloqués.

Alors si les batailles de gros blindés entourés de piétaille vous tentent, je vous engage à aller jeter un oeil sur la campagne KS et sur le site internet !

3 commentaires: