Qui êtes-vous ?

Ma photo
Bordeaux, France
De temps à autre, il m'arrive de prendre de petites commande de peinture. Pour tout renseignement, contactez moi : studiocaillou@yahoo.fr

mardi 11 février 2014

Un, deux, trois, nous irons au bois...

Comme promis à quelques uns sur divers forums, je vais ajouter un petit tutoriel à mon blog concernant la peinture de mes dryades.

Soyons bien clairs : je ne cherche pas la figurine d'expo, mais un honnête tabletop qui ne prenne pas des heures à réaliser.

Au final, je pense avoir trouvé une technique simple qui marche bien sur les anciens modèles (ça tombe bien, je devrais rapidement en ajouter une douzaine de plus), mais il faudra encore que je la teste sur les hommes-arbres et les dryades plastiques.


 1ère étape : sous-couche noire, et zénithal au jaune désert (ou panzer yellow). En l'occurence, j'ai utilisé une bombe de sous-couche colorée de chez Army Painter :



2ème étape : petit coup de brossage à sec avec du rakarth flesh GW sur le "visage" de la bestiole :





 3ème étape : un coup de lavis vert (orkish shade GW) sur certaines zones aléatoires de la dryade. Le but n'est pas de recouvrir l'ensemble de la fig de vert, mais au final d'avoir des parties qui seront plus verdâtres que le reste :






4ème étape : après avoir laissé sécher un moment, on passe un bon coup d'agrax earthshade GW plus ou moins dilué sur l'ensemble de la figurine.On laisse bien sécher à nouveau (et c'est là que ma façon de peindre en répartissant de petites séances de peinture le matin et le soir est bien pratique car les teintes ont le temps d'être parfaitement sèches avant que j'attaque la suite) :


5ème étape : une fois les lavis bien secs, nouveau brossage à sec de rakarth flesh, mais cette fois sur toute la figurine.

6ème étape : cette fois, on reprend toutes les parties qui ne sont pas en écorce bien rugueuse avec une teinte brune (ici, de la peinture uniforme anglais de chez Prince August), éclaircie ensuite à l'ivoire Prince August (ma couleur fétiche, dont je fais une très forte consommation) :



7ème étape : le détaillage, en détourant les différentes zones au lavis noir, et en rajoutant un peu de blanc ou d'ivoire PA pour accentuer l'effet lumineux autour des yeux :





La dernière étape ne sera pas détaillée, mais elle consiste aux finitions de la figurine : flocage type "mousse" (de chez GF9) pour la chevelure, flocage en petits grains verts GW pour les touffes de mousse, pigments verts fluos (ForgedMonkeys) dilués au medium mat Pébéo pour le halo lumineux verdâtre, et enfin peinture du socle.
Au passage, encore une fois merci à Dimitri de Minisocles pour son kit proposant de petits ossements (il est parfait pour l'ambiance glauque du Vieux Monde), et pour les touffes d'herbes.

Et voici donc le produit fini :




Au final, si on enlève les divers temps de séchage (peinture, colle, lavis,...), ces 5 figurines ont du me prendre environ 1h chacune.
Donc en ce qui me concerne, c'est mission accomplie : le rendu est tout à fait à mon goût, et l'investissement en temps plus que raisonnable.

A bientôt pour de nouveaux articles, et sans doute quelques nouveaux tutoriels ! 

4 commentaires:

  1. Oyo,
    Bien cool ce tuto , le rendu est très naturel du coup, même pour d'autres zones de bois ça s'exploite ^^

    RépondreSupprimer
  2. Hey, Très beau rendu ces arbres! Le ton du bois avec le vert qui rappelle la mousse dans les creux est vraiment super.

    Si tu me lis, je me demandais si ta technique de sous-couche noire plus un passage zénithal de bombe de couleur pouvait s'appliquer proprement sur des figurines à surfaces + lisses? (genre Space marine)

    RépondreSupprimer
  3. Héhéhé, oui, je lis tous les messages laissés sur mon blog.

    Pour ce qui est du zénithal, que ce soit à la bombe de couleur (moins cher) ou à l'aéro (plus précis), c'est une technique largement employée, et ce quelle que soit la figurine.

    La plupart du temps, il s'agira de passer une sous-couche noire, puis un coup de blanc à la vertical de la figurine afin de repérer les zones d'ombres et les zones éclairées. Il "suffit" (ok, avec un peu de pratique tout de même) de passer ensuite les couleurs diluées pour avoir déjà un bon rendu avec des zones sombres et des zones plus lumineuses. Et ensuite, selon le temps que l'on est prêt à y consacrer, on revient pour accentuer les ombres et les lumières.

    Si tu fais une petite recherche sur le net (znithal highlights space marines, par exemple), tu trouveras pas mal de petits tutos plus ou moins bien faits et expliqués.

    RépondreSupprimer
  4. Super, merci à toi!

    Bonne peinture ;)

    RépondreSupprimer